Le composteur

Home / Informations pratiques / Le composteur

Le composteur

Les déchets de jardin et de cuisine représentent 1/3 des ordures produites par un foyer moyen.

Cette quantité non négligeable de déchets peut être facilement réduite et valorisée !

Le compostage est un processus qui permet de dégrader la matière organique avec l’assistance d’une multitudes de micro-organismes et de petits animalcules qui vont se développer par millions en se nourrissant de ces déchets. Ils se nourrissent de sucres, de protéines, de cellulose et d’autres constituants de la matière organique et vont rendre celle-ci minérale (c’est-à-dire disponible à l’assimilation par les plantes).

Le compostage est donc un processus naturel qui demande quelques conditions particulières pour favoriser le développement des micro-organismes. Il taut 3 conditions essentielles et simples à un bon compostage:

  • L’humidité.
  • L’aération.
  • La température.

En effet, ces êtres vivants ne sont pas difficiles. Ils demandent à ce que leur environnement soit légèrement humide (de la même manière que l’on arrose une plante, ni trop ni trop peu), bien aéré, cela passe par les trous du composteur, mais aussi que la matière que l’on y dépose soit convenable (voir ci dessous), et que la température produite par l’activité bactérienne soit comprise entre 30°C et 50°C .

Que faut-il mettre dans son compost (ou comment nourrir nos micro-organismes) ?

Matières lignifiées Matières herbacées
Feuilles mortes Déchets de cuisine (reste de repas, épluchures, marc de café et de thé)
Branches mortes (broyées ou fragmentées) Tontes de gazon fraîches
Paille, foin, tontes de gazon séchées Mauvaises herbes (non grainées)
Copeaux de bois Fleurs fanées

 

Il suffit d’alimenter son compost à 50% de matières lignifiées et 50% de matières herbacées en mélange, ou alors tout simplement en alternant les deux types de déchets. Il est également conseillé d’aérer son compost toutes les 3 semaines. Mélanger le compost fournit de l’oxygène aux micro-organismes qui dégradent la matière organique

Certains produits sont à éviter:

  • les litières d’animaux
  • les restes de viande ou de poisson
  • les plantes malades
  • les vieux papiers., certains d’entre eux contiennent des métaux lourds.
  • les déchets issus des haies de thuyas, de cyprès et de laurier

Comment contrôler que son compost fonctionne correctement ?

  • Le test de la poignée: Le taux d’humidité est optimal quand votre compost est humide comme une éponge essorée, si de l’eau s’écoule trop lorsque vous le serrez dans la main, il est trop humide. L’équilibre peut être retrouvé en ajoutant des matières lignifiées.
  • Le bâton: plonger une tige métallique dans le compost et attendez 10 minutes, lorsque vous la retirez, si celle-ci est chaude et humide, c’est que tout va bien !
  • L’odeur: un compost qui fonctionne correctement ne sent pas mauvais, il sent l’odeur de la terre en sous bois.
Problème Solution
Le compost sent mauvais (odeur d’œufs pourris) Le compost manque d’oxygène, il est nécessaire de le brasser et d’ajouter des matières lignifiées.
Le compost sent mauvais (odeur d’urine) Le compost manque d’air. Il doit être mélangé.
Le compost sent la paille Il a besoin d’être arrosé.

 

Vous avez désormais toutes les clefs nécessaires pour utiliser votre composteur, lequel est disponible sur demande à la mairie ou à la Communauté de Communes Pasquale Paoli.

Contactez-nous

Pour nous contacter rapidement utilisez ce formulaire. Nous vous répondrons dans les plus bref délais.

vautour1IMG_6350 (1024x683)